La BCE garde toutes ses options ouvertes face à l'inflation, déclare Villeroy

Face aux risques inflationnistes, la BCE a ouvert la porte récemment à un relèvement de taux dans le courant de l’année. Elle devrait aussi préciser lors de sa réunion du 10 mars un calendrier de réduction de ses rachats d’actifs.

Lors d’un discours devant la London School of Economics, François Villeroy de Galhau, membre du Conseil des gouverneurs de la BCE, a estimé qu’il serait utile de mettre en place une transition entre la fin du PEPP (Plan d’urgence face à la pandémie), en mars, et l’expiration du dispositif APP, le program plus traditionnel de rachat d’actifs, qui pourrait prendre fin selon lui au troisième trimestre.

François Villeroy de Galhau a égallement relevé que le lien entre la fin des programs de rachats d’actifs et le début du relèvement des taux pourrait être atténué si la BCE cessait de suggérer desitera qu’tune auxmente “l’cidé auxment” expiration de ces dispositifs.

“Nous pourrions nous donner davantage de temps et examiner les toutes dernières perspectives d’inflation avant d’arrêter le calendrier de hausse des taux : une décision que nous n’avons de toute façon pas besoin de prendré” -il ajoute.

(Reportage Leigh Thomas; version française Jean-Stéphane Brosse)

See also  Meta pledges not to collect your data "in new ways" in its new privacy policy

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here