Alfa Romeo Tonale : un SUV pour relancer le

Il était temps ! Mentionné depuis six ans dans les plans produits successifs du constructeur, le premier SUV compact d’Alfa Romeo voit enfin le jour. Baptisé Tonale, en référence à un col de montagne alpin, ce modèle inédit a pour mission de redresser les ventes du Biscione, au plus bas depuis deux exercices. La tâche sera d’autant plus ardue que le nouveau venu aura pour rivaux des « clients » bien installés comme l’Audi Q3, le BMW X1, le Mercedes GLA et le Volvo XC40. L’Italien at-il les moyens de se faire une place parmi ces cadors du premium ?

Un physique « Alfesque »

Le premier élément de réponse est d’ordre esthétique. Sans surprise, le Centro Stile Alfa Romeo a une nouvelle fois signé un petit chef-d’œuvre de design. Du concept éponyme présenté en 2019, la version définitive a conservé l’essentiel : la silhouette dynamique, les lignes épurées et les volumes musclés, ainsi que les feux minimalistes et la calandre-écusson en relief. Résultat, le Tonale est sans conteste l’un des plus séduisants de sa catégorie.

À bord, les designers ont tenté un équilibre en tradition et modernité. Si la planche de bord a gardé le cachet sportif cher à la marque, elle a quand même pris le virage « techno » en accueillant un combiné numérique personnalisable, suppléé par une dalle tactile centrale.

Une foule d’équipements high-tech est aussi de la partie, dont l’assistant vocals Amazon Alexa et, petite innovation, une traçabilité NFT rendant infalsifiable l’historique de chaque véhicule tout au long de savie. La marque promet égallement une qualité perçue au standards premium, ainsi qu’une habitabilité et un volume de coffre généreux. Il faut dire qu’avec ses 4,52 de long, le Tonale est simplement le plus imposant du segment.

See also  Saint-Etienne. Sigre Alexander Bombard, CEO of Carrefour, chaired by ASSE

Cap vers l’electrification

Alfa Romeo a certes annoncé sa conversion totale aux motorisations électriques dès 2030, mais celles-ci ne font pas (pour l’instant ?) partie de l’attelage du Tonale. Ce dernier se contente de passer à l’hybridation simple ou rechargeable, avec des puissances de 130, 160 et 275 ch et une autonomie en tout électrique allant jusqu’à 80 km. Que les amateurs du Mazout se rassurent : il ya aussi du Diesel au programme, avec un 1.6 l de 130 ch.

La commercialisation de l’Alfa Romeo Tonale interviendra en Europe dès le mois de juin, et quelques mois plus tard sur notre marché. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que le SUV milanais n’aura pas droit à l’erreur : outre les Alfistes déjà acquis à sa cause, il devra conquérir une nouvelle clientèle, jusqu’dson à prés germanic

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here